Test de Mortal Shell, le dernier Dark Souls like avec du potentiel

Jeu des différences

Il est parfois compliqué de tester un jeu sans le comparer à son modèle. Il est donc compliqué de parler de Mortal Shell sans le comparer à Dark Souls tellement le jeu tire ses mécaniques de celui-ci. Après plusieurs heures de jeux, on se rend vite compte que Mortal Shell a fait l’effort d’apporter de nouvelles idées au genre, et c’est plutôt agréable. Voici le test de Mortal Shell sur PC.

mortal shell

L’univers de Mortal Shell

Côté scénario, on est plongé dans un monde noir et chaotique, dans la peau d’un personnage sans nom, sans visage et sans voix. Pour survivre, il devra telle une âme en peine posséder un corps sans vie pour en faire sa nouvelle enveloppe charnelle. C’est là que le jeu se différencie de ses prédécesseurs, il est en effet possible ici d’incarner 4 personnages différents. Les héros morts au combat auront chacun leur propre capacité et leur façon de se battre (bon, assez similaire finalement). Ces enveloppes représentent plus un système de classe avec :

  • Un personnage complet
  • Un personnage avec peu de vie, mais beaucoup de Stamina
  • Un personnage avec beaucoup de vie et peu de Stamina
  • Un personnage spécialisé dans les attaques spéciales

Un gameplay similaire à Dark Souls ?

Oui, on ne va pas se mentir, le gameplay est assez similaire à Dark Souls, mais je vais vous présenter les quelques nouveautés.

mortal shell

Une nouvelle dynamique de combat

Au niveau des combats, même principe que les autre “Dark Souls Like” avec une attaque lourde, une attaque rapide et la possibilité d’esquiver. La nouveauté vient ici de la possibilité de se transformer en bloc de pierre pour être insensible pendant quelques secondes. L’occasion pour riposter comme il se doit. Une fois que l’on maîtrise cette capacité, les combats deviennent vite plaisants à jouer.

mortal shell

Un inventaire léger pour Mortal Shell

Au niveau des armes, pas grand-chose à se mettre sous la dent avec seulement une épée à une main, une grosse masse, une épée à deux mains et une pioche. Les améliorer ne rend pas les combats plus simples, il faudra à chaque instant redoubler de vigilance pour ne pas se faire abattre.

inventaire

Pour les objets, le jeu vous pousse à expérimenter et c’est une bonne chose. C’est agréable de se laisser surprendre un peu. Il faudra pour découvrir l’effet final d’un objet, le tester 10 fois sur son corps. Un champignon toxique deviendra au final un champignon vous protégeant du poison.

Finalement, même si le jeu n’est pas si long, il est très plaisant à jouer. L’univers créé par Cold Symmetry, le système de combat, le bestiaire, le challenge équilibré poussera tous les fans du genre a aller jusqu’au bout.

Si ce test vous a plu, n’hésitez pas à lire celui sur Relicta ou ceux du blog jeux vidéo.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*