Spotlight (critique)

spotlight

Spotlight est le cinquième film de Tom McCarthy, avec dans les rôles principaux Mark Ruffalo, Michal Keaton, Rachel McAdams, Liev Schreiber et John Slattery.

spotlight
spotlight, 2016

Synopsis : En 2001, à Boston, le nouveau patron du Boston Globe vient perturber la routine dans la salle de rédaction. Il veut relever la rentabilité du journal au risque de devoir faire des coupures. Les journalistes confortablement installés dans leur routine affirment que les abonnés sont satisfaits du contenu actuel et ne voient pas trop l’intérêt de changer la ligne éditoriale, mais le nouveau patron ne l’entend pas de cette oreille et va forcer une équipe spéciale attitrée à des dossiers plus pointus (Spotlight) de rouvrir le dossier des prêtres pédophiles… ce qui va causer une onde de choc qui va affecter plus que la salle de rédaction. Comment l’archidiocèse de Boston va-t-il gérer ce nouveau scandale à venir ? (Source : Wikipedia).

C’est une histoire vraie, il est donc difficile de critiquer (au sens neutre) le scénario. En tous les cas, c’est bien montré à l’écran, on suit l’enquête correctement (j’ai eu du mal au début du film cependant). Pour ce qui est des jeux d’acteurs, c’est un sans faute. Les acteurs sont for-mi-dables! Spécialement le jeu d’acteur de Mark Ruffalo qui m’a bluffé. Donc pour conclure, une histoire vraie, grave et choquante, jouée par des acteurs parfaits, ça donne un trèèèès bon film!

Ce film est un hommage pour tous ces journalistes qui se sont battus et qui n’ont rien lâchés pour obtenir le plus d’informations possibles. Grâce à eux, la pédophilie au sein de l’église a pu être dévoilé au grand jour, permettant à de nombreux enfants d’être protégés et surtout informés qu’ils peuvent parler.

spotlight

Si cette critique de Spotlight vous a plu, n’hésitez pas à lire l’article sur Creed 2 ou ceux du blog cinema.

3 commentaires sur Spotlight (critique)

  1. Un film au top ! J’ai adoré ! J’ai aussi trouvé les acteurs “for-mi-dables”, ils tirent vraiment ce film vers le haut je trouve. En plus de dénoncer un sujet très grave et pas assez connu, ce film montre une autre facette du journalisme, le “vrai journalisme”, un beau et dur métier. Et comme tu l’as dis, Mark Ruffalo incarne parfaitement ce vrai journaliste qui lâche rien. En bref, j’ai passé un très bon moment !

  2. Un sujet tabou , une distribution impeccable , un scenario bien ficelé ,une intrigue haletante menée du début à la fin tambour battant!!!un très bon film!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*