Legends of Tomorrow : La nouvelle série de DC

legends of tomorrow

Jeudi dernier la CW a diffuser la deuxième et dernière partie du pilote de sa nouvelle série DC’s Legends of Tomorrow. Une première dans l’univers des superhéros avec pas moins de huit personnages principaux.

legends of tomorrow

Sortie sous forme de série standard de 40 minutes (1 heure avec les pubs aux US), DC’s Legends of tomorrow est la nouvelle création de Andrew Kreisberg, Greg Berlanti et Marc Guggenheim. Si ces noms vous disent vaguement quelque chose c’est normal, ce sont les papas d’Arrow, The Flash et Supergirl. Vous l’aurez compris on parle ici de superhéros avec un « s » bien en évidence puisque la série ne met pas en scène un seul mais 8 héros (presque) dans une intrigue parallèle (presque) aux autres.

Pour sauver le futur de la menace d’un immortel du nom de Vandal Savage, un maître du temps Rip Hunter décide de réunir un groupe de personnes douées plus ou moins de pouvoir pour tenter de vaincre Savage à différentes époques de son existence. C’est ainsi que The Atom, White Canary, Firestorm, Hawkman, Hawkgirl, Captain Cold et HeatWave vont devoir voyager à travers le temps pour tenter de trouver un moyen de le vaincre.

Si tous les personnages cités plus hauts sont déjà apparu dans Arrow ou The Flash, il s’agit d’une série assez différente autant sur le fond que la forme. La série ne comporte que 16 épisodes et ne prévoit pas forcément de suite. Notons aussi que le budget alloué à la série est plus élevé que celui de ses homologues pour offrir des effets spéciaux plus beau et explosif.

Si vous ne suivez pas les séries en streaming, ce n’est pas grave puisque dans la mesure où Arrow et Flash sont arrivés rapidement sur nos écrans (TF1). Il ne serait pas étonnant de voir débarquer cette série en français dans les mois à venir tant elle est importante scénaristiquement pour les deux autres.

Si cet article vous a plu n’hésitez pas à jeter un oeil sur celui sur les sorties séries tv de février 2016 ou ceux du blog séries tv.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*