Quelle série d’animation japonaise voir sur Netflix ?

série d'animation japonaise

Avant les comics, je lisais énormément de mangas. J’ai toujours préféré les versions papiers aux adaptations animées. Très réfractaire vis à vis de ce format, c’est avec appréhension mais avide de découverte que j’ai débuté l’aventure. En matière de série d’animation japonaise, Netflix offre un catalogue de plus en plus étoffé et varié. La plateforme s’est même lancée dans la production de ce genre. Avant de visionner les animés estampillés Netflix, je me devais de regarder ce qui se faisait déjà en la matière. Cela va du grand classique à la série du moment. Seinen, Shonen, il y en a pour tous les goûts.

Vous cherchez une série d’animation japonaise sur Netflix ? En voici 5

One Punch Man : Force et ridicule font bon ménage

série d'animation japonaise
Saitama, suite à un combat difficile face à ennemi ridicule, décide de devenir un super héros. Il suit alors un entraînement intense et acharné. Le fameux 100 pompes, 100 squats, 100 abdos, 10km de course quotidiennement pendant 3 ans (rien que ça). Vous l’aurez vite compris il devient très fort. Tellement fort (au point que certains fans rêvent d’une opposition à Son Goku) qu’il peut battre n’importe qui d’un seul coup de poing. Blasé et doté de capacités extraordinaires que personne ne remarque, il est à la recherche de l’adversaire qui lui tiendra tête.

Saitama est un personnage ridiculement trop fort qui évolue dans un univers de super héros qui se prennent trop au sérieux. Il est passionnant de voir comment l’on peut rendre intéressant les aventures d’un tel énergumène. Réglant tous ses combats d’un seul coup de poing, il est difficile d’instaurer du suspense. Et pourtant on prend plaisir à voir Saitama défourailler du monstres. La force de cet animé est l’alternance entre ridicule parodique et scènes de combats bad ass. Les personnages qui entourent notre héros au crâne d’œuf constituent les éléments d’évolution clés de l’histoire. Etant déjà surpuissant, le progrès vers un niveau supérieur de puissance est incarné par son disciple par exemple. Cette série d’animation japonaise disponible sur Netflix brise les codes du super héroïsme tout en y utilisant pourtant les fondements.

Comment faire de l’épique si il suffit d’un seul coup de poing pour tout envoyer valser ? Et bien je vous laisse le découvrir par vous même. One Punch Man est galvanisant, motivant. L’animé vous file la pêche et livre sa vision de ce qu’est d’avoir la rage de vaincre. Plongez dans un univers coloré aux protagonistes hauts en couleurs. Bienvenue dans un monde de super héros et super vilains complètement loufoque. Petite Mention Spéciale pour la VF : Orelsan double Saitama et cela renforce le côté blasé et looser désabusé du personnage.

Cowboy Bepop : Ambiance Jazz et Cowboy dans l’espace

Cowboy Bebop Netflix

Jet et Spike, deux chasseurs de prime (ou Cowboy dans leur jargon) parcourent le système solaire à la recherche de leurs cibles. Ils vont être rejoints par Faye, une joueuse invétérée au passé mystérieux ainsi qu’Edward, un jeune hacker turbulent. Accompagnée de Ein, un chien de laboratoire, cette joyeuse bande va vivre des aventures à bord de leur vaisseau, le Bebop.

Série d’animation japonaise disponible sur Netflix, Cowboy Bebop fait parti des grands classiques que je souhaitais absolument voir. Loin des animés mainstreams, le show nippon nous propose un voyage d’ambiance. Le fil conducteur n’est pas nécessairement narratif, il réside ici dans l’atmosphère installée. Nous nous retrouvons vite embarqués dans un western galactique sur fond de Jazz. D’où le nom Bebop qui est un genre musical. Cette association est détonante et rythme les péripéties de nos personnages. L’animation est chiadée et le petit coup de vieux pris y rajoute du charme.

Les épisodes se succèdent aussi vite que les 2 mercenaires de l’espace enchaînent les contrats. Je déplore un fil directeur pas assez présent. A l’échelle des 26 épisodes, l’histoire globale est noyée dans une succession d’événements. Mais pourtant c’est aussi une force. Chaque nouvelle aventure fait la prouesse d’installer une narration, des protagonistes en un laps de temps très court (20-25 minutes). Le patchwork des primes acceptées par nos compères en révèle à chaque fois un petit peu plus sur la réalité dans laquelle ils évoluent. En effet, l’histoire se déroule en 2071, dans un monde avec ses propres codes. Le spectateur est propulsé dans cet univers et le peu d’informations fournies lui permet de faire marcher son imaginaire. Chaque rencontre favorise la construction de la bande du Bebop. A la fin, on est attaché à eux et on en redemande.

Il existe un film d’animation pour prolonger le plaisir. Je ne l’ai pas encore vu mais je vais le faire très vite. Cette série d’animation japonaise de science fiction va avoir droit à son adaptation en live par nul autre que Netflix. Je suis curieux du résultat. La plateforme s’attaque à un monument, c’est à double tranchant.

Série d’animation japonaise : Samouraï Champloo

série d'animation japonaise

L’histoire prend place sous une interprétation fictive de l’ère Edo au Japon. Fuu est une jeune fille qui recherche un samouraï qui sent le tournesol. Pour l’aider dans sa quête, elle fait appel à un improbable duo : Mugen, un marginal vagabond survolté au style de combat excentrique ainsi que le ronin imperturbable Jin.

Je suis tout simplement tombé sous le charme de cette série d’animation japonaise. Je l’avais découverte il y a déjà quelque temps. C’est avec plaisir et délectation que je l’ai revisionnée sur Netflix. Samouraï Champloo est réalisée par Shinichiro Watanabe à qui l’on doit Cowboy Bebop abordé juste au dessus. Utilisant le même système, l’animé mélange cette fois ci Hip Hop et Chambara. Ce dernier est un genre cinématographique japonais de combat de sabre que j’ai donc découvert pour l’occasion. L’animation chiadée vient sublimer les thématiques chères à ce genre. Les combats sont d’un esthétique à couper le souffle.

Samouraï Champloo est une évolution aboutie et quasi parfaite de Cowboy Bebop. Le fil conducteur est plus présent. Les péripéties sont donc des embûches à l’aventure principale que les personnages doivent surmonter. Chacun des protagonistes a ses raisons de poursuivre le voyage. Les liens qu’ils tissent entre eux apportent une force au récit. La show nippon nous embarque dans une épopée et tient toutes ses promesses. S’il y a une série d’animation japonaise à voir sur Netflix c’est bien celle ci.

All Out : Le rugby passé à la moulinette nippone

all out netflix
Une équipe de jeunes passionnés de Rugby se donne à fond pour devenir les meilleurs de leur catégorie.

On ne va pas se mentir, le synopsis est classique. La plupart du temps les animés sportifs suivent l’histoire de jeunes voulant tout donner pour réussir. Et bien All Out ne fait pas exception comme vous l’aurez compris. Je suis un grand fan, par exemple, du manga (la version papier donc) Eyeshield 21. Le rugby n’est pas ma grande passion mais c’est un sport très intéressant lorsque l’on s’attarde devant un match. C’est par curiosité que j’ai donc visionné cette série d’animation japonaise de sport sur Netflix.

Résultat, rien de bien innovant. Mais on se retrouve avec une envie de se surpasser. On est boosté pour un moment. Postulat classique, les entraînements et matchs s’enchaînent. Rebondissement, rage de vaincre, force physique, tactiques, tout y est. Les personnages sont caricaturaux et l’ambiance rugby est vue par le prisme nippon. Drôle, attachante, inspirante, cette équipe de rugbymen a tout pour plaire. J’ai englouti les épisodes avec un certain plaisir coupable. La saison s’achève lorsque les “choses sérieuses” débutent. Je n’ai pas vraiment d’informations sur une saison 2. Mais si il n y en a pas ce serait brutal.

Si vous avez peur de ne pas avoir droit à une deuxième mi temps, attendez la confirmation d’une suite avant de chausser vos crampons et mettre votre protège dents.

Série d’animation japonaise : Gurren Lagann : du Mecha en veux-tu en voilà

série d'animation japonaise

Les nombreux synopsis qui fleurissent en ligne sont trop développés et en dévoilent un peu trop sur les premiers épisodes. En effet des contextes sont établis or ce sont des choses que l’on apprend au fur et à mesure de l’histoire. L’aventure débute dans un village souterrain. Les habitants n’ont jamais vu ni le jour ni le ciel et creusent toujours plus loin pour s’étendre. Nous allons suivre Simon et Kamina qui suite à la découverte d’un mini robot vont se lancer à la conquête de la surface. Les humains n’ont plus mis les pieds dans le “monde extérieur” depuis très longtemps. Ils seront rejoints par Yoko une fille d’un autre village et feront face aux dangers que leur réserve cet univers.

Si vous avez lu le titre, vous devez vous demander où sont les mechas ? Et bien à la surface, il va y en avoir de la baston de robots. Tout du long de leur quête les personnages vont affronter diverses machines robotisées. Pourquoi et qui se cache derrière tout ça, je vous laisse le découvrir. Cette série d’animation japonaise de mecha apporte son lot d’héroïsme (et d’ecchi mais sans en abuser). Le spectateur a le droit à sa dose d’épique pratiquement à chaque épisode. On assiste à une aventure détonante à coups de bravoure, grands discours, persévérance, confiance en soi et amitié. Les personnages vont lutter pour l’humanité et avoir le droit de croire en leurs rêves.

La série nippone prend parfois des tournures inattendues. La construction narrative et les relations entre les protagonistes est intéressante. Elle oscille entre classique et surprise. Les décisions prises par les showrunners peuvent être surprenantes, audacieuses mais jamais vraiment gratuites. A chaque tournant on se demande où est ce que cela va nous mener. A chaque fois je n’y étais pas préparé. Si comme moi vous cherchez une série d’animation japonaise qui fait le lien entre tradition du genre et étonnement, Gurren Lagann répond présent.

Steins;Gate : Amour, complot et temporalité

Série Animation Japonaise Netflix
Difficile de produire un synopsis au sujet de cette série d’animation japonaise. Le voyage temporel est-il vraiment possible ? C’est ce que Rintaro, génie scientifique auto proclamé va tenter de découvrir. Impossible d’aller plus loin. Dès le premier épisode le spectateur se retrouve embarqué dans un périple à la destination obscure.

Les fans de théorie du complot, de destinée et autres coups du sort vont être comblés. Véritables coup de coeur pour ma part, nous retrouvons dans cet animé une narration maîtrisée. Les personnages loufoques, hauts en couleurs, sont caricaturalement bien écrits. Vous pouvez retrouver sur Netflix la première saison ainsi qu’un film qui vient compléter l’expérience. Il y a une saison 2 déjà sortie mais qui n’est pas encore disponible sur la plateforme. Malgré tout, la saison 1 a une véritable fin et certains d’entre vous voudront peut être même s’en contenter. Vous êtes à la recherche d’une série d’animation japonaise sur Netflix qui sort un peu de l’ordinaire tout en respectant les codes du genre, Steins;Gate vous comblera.

Je préfère ne pas en dire plus et laisser planer un certain mystère. Je vous conseille de ne pas trop vous renseigner sur ce show nippon. Laissez-vous emporter par l’intrigue et le suspense.

Les séries d’animation japonaises produites par Netflix

série d'animation japonaise

Netflix, dans un soucis d’atteindre toujours un plus large public, s’est lancé dans la production de séries d’animation japonaises. Après avoir découvert quelques classiques et shows hors production de la plateforme, je vais maintenant regarder ce qu’elle propose. Dans ma ligne de mire il y a : Ultraman, Castlevania, Violet Evergarden ou encore Devilman Cry Baby. Je vous parlerai de tout ceci dans un prochain article, une fois que je les aurai vus. En route pour l’aventure nippone by Netflix !

Si vous souhaitez prolonger l’expérience sur lesgicques et vous faire peur, vous pouvez lire l’article sur les séries d’horreur à voir ou ceux du blog séries tv.

1 commentaire sur Quelle série d’animation japonaise voir sur Netflix ?

  1. « Samouraï Champloo » me semble très intéressant. J’ai regardé quelques vidéos sur YouTube et je pense que je vais commencer à suivre ce manga. De plus, j’adore les combats de sabre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*