Oscars 2016 : nouvelle polémique et nouveau boycott

oscars
LOS ANGELES, CA - JANUARY 14: Actor John Krasinski and President of the Academy of Motion Picture Arts and Sciences Cheryl Boone Isaacs announce the nominees for Best Performance by an Actor in a Leading Role during the 88th Oscars Nominations Announcement at the Academy of Motion Picture Arts and Sciences on January 14, 2016 in Los Angeles, California. Kevin Winter/Getty Images/AFP

Cette année les Oscars, qui auront lieu le 28 février 2016, font de nouveau (comme c’était le cas en 2014) parler d’eux.  Des stars du septième art ont annoncé qu’elles boycotteraient cette 88ème cérémonie.

oscars
Affiche des Oscars

Les Oscars de 2016 n’ont en effet comme nominés dans les 20 principales catégories aucune personnalité de couleur (que des blanches, oui). Face à ce résultat, de nombreuses célébrités ont suivi le mouvement commencé par la femme de Will Smith, Jada Pinkett Smith, à savoir boycotter les Oscars.

“Aux Oscars… Les personnes de couleur sont souvent les bienvenues pour décerner des Oscars… Et même  pour divertir, mais nous sommes rarement reconnues pour nos accomplissements artistiques […]” (Jada Pinkett Smith).

Oscars 2016 : les célébrités boycott

D’autres célébrités ont donc suivi le pas du boycott comme le réalisateur Spike Lee, ou Will Smith. Des stars ont  aussi dénoncé ouvertement ce “racisme” (Danny deVito). Il y a aussi les célébrités qui ne boycottent pas la cérémonie mais qui supportent leurs collègues, c’est le cas de Mark Ruffalo, Tyrese Gibson, Snoop Dogg, Omar Sy, Natalie Portman, entre autres. Le présentateur (acteur et humoriste) de cette 88ème cérémonie Chris Rock, a annoncé qu’il sera provocateur et incisif dans ses speech.

De l’autre côté, des acteurs comme Charlotte Rampling ou Michael Caine, se sont dit agacés par cette polémique, en disant que si les autres acteurs ne sont pas nominés, c’est qu’ils sont moins bons. L’actrice July Delpy a ajouté qu’elle considérait les afro-américains “mieux loti” que les femmes, dans le milieu cinématographique (propos qu’elle a nuancé par la suite).

Je suis du côté de Michael Caine, et de ceux qui sont agacés par ce débat. Attention, je respecte et d’ailleurs adore de nombreux acteurs noirs ou de couleur en général, mais je suis complètement opposé au principe de discrimination positive : engager quelqu’un d’une minorité parce qu’elle est une minorité, et non par ses compétences, au profit d’une personne issue de la majorité qui pourrait avoir plus de compétences. Donc sous prétexte qu’il y a des minorités dans le cinéma, il faut absolument en mettre quelques uns pour satisfaire tout le monde? Je trouve que les personnes qui utilisent ce principe au nom du racisme etc, le sont elles-mêmes. En effet, pourquoi comparer un acteur blanc à un acteur noir, et non pas comparer le jeu de l’acteur X au jeu de l’acteur Y, indépendamment de sa couleur? De plus, il y a beaucoup plus de blancs que de personnes de couleur dans le cinéma hollywoodien, il est donc “probable” que sur 20 acteurs sélectionnés, il n’y est pas de minorité. Enfin, pour me faire l’avocat du diable, il est peut être possible qu’au sein de l’Académie, le jury soit corrompu ou raciste, mais c’est une autre histoire… Bref pour conclure, je n’aime pas cette polémique, et n’aime pas la discrimination positive. Je souhaite voir les meilleurs performeurs de l’année aux Oscars, qu’ils soient blancs, noirs, jaunes, rouges, ou BLEUS!

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à lire notre critique sur Batman Bad Blood et les articles du blog cinema.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*