L’héritage de Richelieu : un roman de capes et d’épées moderne

L'héritage de Richelieu

L'héritage de Richelieu

15 ans après la trilogie originale de Pierre Pevel, la menace des dragons revient hanter la France dans l’héritage de Richelieu. Depuis, bien des choses ont changé dans notre cher pays. Richelieu est mort et ses fameuses lames ont disparu avec lui. Sans rempart pour se protéger de la nouvelle menace, le Comte de Clément-Lefert décide de recruter de nouvelles lames. Pour convaincre sa nouvelle armée secrète, il va devoir user de tous les moyens.

Un siècle prospère pour la France

Le récit nous plonge dans une période où la France était au top. Prospère, cette période a vu naître de grands changements culturels. Les grandes académies sur la littérature, les arts et les sciences ont été créées. Les grands auteurs (Molière, Corneille, etc.) se sont révélés et les grands philosophes et scientifiques illuminent le monde. Il serait dommage de voir tout cela gâché par des dragons avides de pouvoir. Ici, il n’est d’ailleurs pas question de gros dragons cracheurs de feu avec de grandes ailes et un corps couvert d’écailles. Ni de tas de pièces qu’ils veulent protéger. Les dragons sont dans l’héritage de Richelieu sous forme humaine pour mieux infiltrer les rangs politique du pays. Ils utiliseront la ruse plutôt que la violence pour parvenir à leur fin.

La tâche des nouvelles lames va donc être à la fois importante et ardu.

L'héritage de Richelieu

Mon avis sur l’héritage de Richelieu

Philippe Auribeau, l’auteur qui a travaillé sur le jeu de rôle des lames de Richelieu connaît bien son sujet et l’époque dans laquelle les personnages sont plongés. Les lieux, les décors, les accessoires, les vêtements, les combats, les batailles, tout nous plonge dans cette belle époque de la France. Mais l’auteur ne se contente pas de nous faire une visite de courtoisie, il nous plonge dans une épique aventure de magie et d’épées. Les personnages sont tous intéressants d’un côté comme de l’autre tout comme leurs missions d’investigation ou leurs combats.

J’ai eu au départ un peu de mal à intégrer la présence des dragons dans cette époque, mais au fil du récit et des conspirations, leur intelligence et leur rigueur fait mouche. L’héritage de Richelieu est un bon roman de capes et d’épées moderne.

Ce roman est édité par les éditions Bragelonne au prix de 20 euros pour 456 pages.

Si cet article sur le roman l’héritage de Richelieu vous a plu, n’hésitez pas à lire celui sur la saison des orages ou ceux du blog Comics.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*