Le testament de Charlemagne : une enquête en Pays Basque d’antan

Le testament de Charlemagne de Patrick McSpare vous plonge dans une sorte d’enquête policière de l’époque. Entre complots, pouvoir, religions, peuples qui tentent de cohabiter, meurtres sanglants et amour, bienvenue dans la France de l’ère Carolingienne.

le testament de charlemagne

Le testament de Charlemagne : le résumé

Une grande annonce va bouleverser l’empire Carolingien, Charlemagne annonce le partage des territoires en faveur de trois de ses fils. L’appât du gain et du pouvoir vont alors fragiliser l’empire et voir ressurgir des conspirations jusqu’alors silencieuses. Le Sud et ses Vascons inquiètent alors l’empereur qui décide d’envoyer des hommes de confiance enquêter sur une étrange affaire de meurtre et un potentiel soulèvement. Dirigé par Winigis, duc de Spolète, les enquêteurs vont devoir résoudre les meurtres qui vont se succéder dans les murs du fortin de Lapurdum, l’ancien Bayonne. D’après les habitants Johan l’Ours un dieu des légendes pyrénéennes en serait le responsable. Winigis, lui n’est pas dupe et compte bien démasquer le charlatan qui se fait passer pour lui pour commettre ses crimes.

Mon avis sur le roman

le testament de charlemagne

Le testament de Charlemagne nous place directement dans le vif du sujet avec une histoire très intrigante de complot venu du Sud. Du côté historique, on est en totale immersion dans l’empire de Charlemagne avec sa difficulté à s’implanter totalement dans les régions aux croyances païennes. L’auteur parvient à nous transporter dans une autre époque avec ses villes aux consonances latines, mais sans pour autant nous endormir avec beaucoup de détails. Le côté action n’est pas en reste avec une série de meurtres sanglants teintés de mythes païens et de magie. Le suspense reste jusqu’au bout, car potentiellement tout le monde peut être coupable dans cette région hostile à l’empire. Mais que serait un roman sans sa dose de romance. De ce côté, cela fonctionne aussi avec un personnage empli de doutes entre devoir et passion. Les petits bémols que je note au tableau sont les personnages secondaires. Bien qu’ils parviennent à mener l’enquête dans des lieux différents, ils ne sont pas assez développés pour qu’on se laisse attacher à eux.

Bref, j’ai vraiment apprécié ma lecture du roman. Sans pour autant être un “must have” j’ai passé un bon moment à suivre les aventures du duc de Spolète, je ne peux donc que vous conseiller cet ouvrage. Pour les intéressés, il est disponible aux éditions Bragelonne en ebook pour 12.99 euros et en grand format pour 22 euros.

Si cet article vous a plu, je vous invite à lire celui sur le grand abandon ou ceux du blog comics et romans.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*