Le sang des elfes : le livre 3 de la saga Le Sorceleur

le sang des elfes

le sang des elfes

Alors que le dernier vœu et l’épée de la providence sont des recueils de nouvelles autour de l’univers du Sorceleur, le sang des elfes est le réel commencement de la saga. C’est d’ailleurs à partir de ce roman médiéval fantastique que les développeurs du jeu The Witcher 3 ont décidé de commencer l’aventure.

Le Sorceleur tome 3 : le sang des elfes

couverture roman le sang des elfes

Le terrible empire de Nilfgaard en quête de pouvoir et de conquêtes attaque le royaume de Cintra et n’en laisse que désolation et chaos. La reine Calanthe a mis fin à ses jours en sautant du haut de son château, laissant seule et orpheline la petite Cirilla, “Le lionceau de Cintra“. Ayant réussi à s’échapper, la jeune fille rencontre alors le célèbre sorceleur Geralt de Riv. Elle se fait désormais appeler Ciri. Le chasseur de monstres va protéger la fille en l’emmenant dans le repère des gens de son espèce : Kaer Morhen. Dans cet antre de sorceleurs elle va apprendre l’art du combat et étudier le bestiaire de ce monde pour découvrir comment battre chaque monstre.

Geralt va vite découvrir que Ciri n’est pas une petite fille comme les autres. Autre qu’un avantage politique en étant l’héritière d’un royaume, elle est aussi une incroyable source de puissance. Le sorceleur va donc confier la fille aux magiciennes Triss de Merigold et Yennefer son amour de toujours. Il va également devoir lutter contre l’ambitieux empereur de Nilfgaard et un grand et mystérieux mage qui tous deux veulent Ciri pour différentes raisons.

Mon avis sur ce tome du sorceleur

La vraie intrigue débute enfin. Après plusieurs nouvelles et un “avant-propos”, le destin de Geralt frappe enfin à sa porte. L’ordre de parution des tomes peut sembler un peu brouillon de premier abord. Il est pourtant essentiel d’avoir lu les précédents pour profiter pleinement de l’aventure du Sorceleur. En effet, on y retrouve les personnages préalablement intégrés dans les autres tomes (Triss, Jaskier, Yennefer, etc.). Ils sont aussi nécessaires pour comprendre le contexte politique du monde de The Witcher. Ce tome apporte une nouvelle vision du monde bien différente de celle taciturne du Sorceleur. Car ce tome “le sang des elfes” centre certains des passages/chapitres sur Ciri. Elle découvre la vie et les gens l’entourant d’une manière différente.

Ce tome écrit par Andrzej Sapkowski est également l’occasion de découvrir plus en profondeur la pourriture des instances politiques des royaumes. Geralt parviendra-t-il à découvrir qui est le grand mage qui pourchasse sans relâche la jeune fille ? Ciri en apprendra-t-elle plus sur ses origines ? Les magiciennes parviendront-elles à découvrir l’étendue du pouvoir de leur protégé ? Les réponses à vos questions vous attendent dans ce nouveau roman.

La couverture est une nouvelle fois sublime avec le lion de Cintra qui voit sa couronne détruite. Vous pouvez retrouver ce tome chez les éditions Bragelonne. Pour les informations pratiques, le livre fait 380 pages et coûte 15.90€.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à lire celui sur la croisade éternelle ou ceux du blog comics et romans.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*