La croisade éternelle Tome 1 : la prêtresse esclave

la croisade eternelle

la croisade eternelle

La croisade éternelle nous plonge dans un nouveau monde régit par de nouvelles règles magiques. Ici il est possible pour les gens de hautes naissances et donc avec de l’argent d’obtenir des esclaves bien particuliers : les oblates. Nisaba, le personnage principal de ce roman en est une. Prêtresse-esclave, elle est devenue l’oblate de peau d’Akurgal, le fils de la Reine Prêtresse Kutha. Désormais elle ressent tout ce que son maître ressent. De la simple claque au couteau dans le cœur. S’il meurt, sa vie s’éteindra également. Le problème est que ce prince part en croisade aux confins de l’empire et qu’il emmène Nisaba avec lui. Leurs destins étant liés, elle va devoir se donner corps et âme pour le protéger et avoir une chance de retrouver un jour son fils.

la croisade eternelle

Un roman de fantasy français

Le français Victor Fleury nous plonge avec la croisade éternelle dans un tout nouveau monde dans lequel la magie fait loi. On découvre au fil des chapitres de nouvelles magies et mystères donnant une réelle saveur au royaume d’Ubuk. Magie blanche, magie noire, mais aussi dieux et démons. La mythologie proposée par l’auteur est très intéressante et rend crédible le voyage de la prêtresse esclave. Les oblates sont d’ailleurs une excellente idée rendant le lien entre l’esclave et son maître encore plus terrible que de simples chaînes et ouvre de nombreuses possibilités scénaristiques.

La croisade éternelle nous offre du bon et du moins bon

J’ai beaucoup aimé découvrir le personnage, mais ses faiblesses cassent parfois le rythme. Même si son addiction et son rôle de mère ajoutent de la profondeur au personnage, ces thèmes sont un peu trop souvent abordés. Mis à part cela, le voyage proposé par la croisade éternelle est un réel plaisir. Ses personnages et environnements inspirés, je pense du proche Orient, donnent vie à cette aventure. Le roman propose quelques surprises qui vous tiendront en haleine jusqu’au bout. Sans trop me mouiller, je pense que la fin vous donnera envie de lire la suite, ce que je ferai avec grand plaisir.

Le roman est édité par les éditions Bragelonne au prix de 22 euros pour 382 pages.

Si cet article sur la croisade éternelle vous a plu, n’hésitez pas à lire celui sur le comics New Justice ou ceux du blog comics et romans.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*