Gunpowder Moon : le premier meurtre jamais commis sur la lune

gunpowder moon

gunpowder moon

L’humanité est en périls. Pour la sauver, il faut partir dans l’espace. Mais même l’espace n’est pas assez grand pour satisfaire la quête de pouvoir de l’espèce humaine. Complot, guerre et découverte de la lune vous attendent dans le roman Gunpowder Moon.

Gunpowder Moon de David Pedreira

gunpowder moon

En 2072, la terre a subi une terrible catastrophe naturelle a ravagé la plupart des civilisions humaines. Pour se relever, la planète bleue a depuis continué sa quête de conquête spatiale. La lune est désormais une colonie humaine. La Chine, la Russie et les États-Unis entre autres se partagent la surface pour y extraire de l’hélium 3. Caden Dechert, un ancien marine tente de fuir les atrocités et la quête de pouvoir des hommes sur cette lune désolée.

Chef des opérations minières pour son pays, les USA, il gère le bon fonctionnement de sa station et de son équipage. La réalité et la guerre vont vite le rattraper lorsqu’un de ses hommes se fait assassiner sur le sol lunaire. Il va vite se rendre compte que les ressources qu’il mine sont bien plus importantes qu’il ne le pensait et va se retrouver au milieu d’un complot visant les puissances mondiales terrestres. Sauver son équipage est désormais sa seule raison de vivre sur cette lune qui sent constamment la poudre à canon.

Mon avis sur ce roman de science fiction

gunpowder moon

En immersion sur la lune

Le premier aspect intéressant de ce Gunpowder Moon est qu’en lisant les lignes écrites par David Pedreira on se sent vraiment dans un futur plausible. Ici pas d’aliens ou de voitures violentes. Seulement une humanité qui a poussé la terre trop loin et qui tente de survivre en conquérant l’espace. L’auteur prend soin de détailler précisément chaque technologie et élément lunaire. L’immersion est palpable, on se sent claustrophobe dans cette base lunaire ou dans cette combinaison face aux cratères infinis et ténébreux. Le problème est que parfois les descriptions prennent un peu trop le pas sur le dynamisme et l’action.

Le mélange entre thriller et science-fiction

L’auteur de ce roman de science-fiction a réussi à habilement lier les deux genres. Le concept d’enquête et de crime commit sur la lune m’a de suite attiré. C’est original et cela casse tous les codes proposés dans les romans plus classiques. D’autant plus qu’on se rend vite compte que les enjeux sont bien plus grands qu’une simple rixe entre « habitants » de la lune. C’est donc avec réel plaisir qu’on suit l’enquête spatiale et le roman nous tient en haleine jusqu’au bout, même si le dénouement est quand même plutôt prévisible.

Les personnages de Gunpowder Moon plus ou moins exploités

Le seul réel problème que je pourrais reprocher au roman, c’est son traitement des personnages. Certains sont vraiment bien écrits et ont une histoire et un développement intéressants. En revanche, certains membres de l’équipage beaucoup moins. À la fin de ma lecture, j’étais toujours incapable de faire la différence entre certains des membres de l’équipage principal.

Bien qu’un poil compliqué à lire, Gunpowder Moon reste un excellent roman. Son mélange original entre conspirations, thriller et science-fiction fonctionne à merveille. Le livre est disponible aux éditions Bragelonne. Il coûte 20 euros et fait 360 pages.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à lire celui sur le sang des elfes ou ceux du blog comics et romans.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*