Fark West : le roman de science-fiction gagnant du prix 404 Factory

fark west

fark west

Fark West est une planète inhospitalière et sableuse dans laquelle se cachent tous les rebuts des sociétés planétaires. Criminels, exilés ou ermites, tout le monde se retrouve ici pour une bonne raison. La présence du jeune homme Rubens, craintif et chétif sur cette terrible planète n’est pas non plus un hasard. Habitué au confort de son rang social, il va devoir se faire violence pour survivre à ce nouveau monde hostile. Il va pour cela recruter une équipe haute en couleur qui semble très inquiétante tant on sent leur incapacité à se battre. Rubens va vite s’apercevoir au cours de sa mission secrète que l’habit ne fait pas le moine.

Un anti-héros et une équipe de bras cassés

Pas spécialement attiré par les histoires d’anti-héros, j’ai presque abandonné la lecture du livre quand j’ai découvert ce jeune homme très craintif et son équipe de bras cassés. Un gros bourrin écervelé, une vielle dame, une belle gosse qui se retrouve chef de mercenaires, un alien en forme de lézard et un beau cow-boy qui ne semble penser qu’avec son entrejambe. Mais j’avoue que le mystère entourant la venue de ce jeune homme sur la planète a titillé ma curiosité. L’auteur de Fark West, David Gallais, a également réussi à attirer mon attention grâce à la richesse de ses descriptions.

Fark West est une bonne aventure de science-fiction sans prise de tête

On apprend ensuite à apprécier cette équipe qui va se révéler être bien plus efficace que prévu. Au fil d’un « road trip » semé d’embûches et d’anecdotes geek le parsemant, des liens plus ou moins forts vont se créer entre les membres de l’équipe. Si les références à Star Wars sont évidentes, j’ai vraiment ressenti l’univers de Borderlands durant ma lecture. Aucune idée si l’auteur de Fark West a joué au jeu, mais ça y ressemble beaucoup. Ici pas de prise de tête sur les lois de la robotique, sur l’ingénierie de vaisseaux spéciaux, etc, mais bien une aventure initiatique bien sympathique d’un héros qui a besoin de trouver ses cou*****.

Ce roman à la sublime couverture est édité par 404 Éditions au prix de 16 euros pour 274 pages.

Si cet article sur le roman Fark West vous a plu, n’hésitez pas à lire celui sur l‘héritage de Richelieu ou ceux du blog comics et romans.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*