Comics The Witcher de chair et de flamme : le deuxième tome des aventures de Geralt

Jeu des différences

Après la malédiction des corbeaux, Geralt le sorceleur va de nouveau faire face à une menace dans le comics The Witcher de chair et de flamme. Deux femmes travaillent sur ce projet, Aleksandra Motyka à l’écriture et Marianna Strychowska au dessin. Ni l’une ni l’autre n’a travaillé sur le tome précédent, mais elles sont en charge de faire vivre à notre sorceleur préféré une nouvelle quête. Pour cela, elles sont aidées par Paul Taubin et Joe Querrio. Ce nouveau tome raconte une histoire originale dans le même univers que la saga du sorceleur, que la série de jeux et ses nombreux produits dérivés.

The Witcher de chair et de flamme

The Witcher de chair et de flamme : le suite en comics

Le comics The Witcher de chair et de flamme nous donne l’occasion de retrouver Geralt et son fidèle acolyte Jaskier. En effet, un notable charge le sorceleur de résoudre un mystère autour de sa fille. Enfermée dans sa tour, il semble qu’elle est un amant alors qu’il est tout à fait impossible de pénétrer dans sa chambre à moins de savoir voler. Le sorceleur va vite se rendre compte que le filou d’amant n’est autre que Jaskier. En possession d’un artefact magique (gagné lors d’une partie de Gwynt à Oxenfurt, il parvient chaque soir à pénétrer dans la chambre de la jeune femme. Malheureusement pour les deux compères au contact du médaillon de Geralt la caisse magique va les emmener dans un pays lointain. Les voici dans le royaume d’Ophir.

The Witcher de chair et de flamme

Le nouvelle voyage de Geralt vaut-il le coup ?

The Witcher de chair et de flammeLes adaptations de jeux vidéo en comics par Dark Horse et par Urban Comics chez nous prennent en général soin de respecter l’univers qu’ils empruntent. Le comics The Witcher de chair et de flamme ne déroge pas à la règle. Les personnalités des personnages, les détails, les lieux, les créatures, pas de doute, on est dans le même univers que le jeu. J’ai par exemple reconnu un passage du jeu (The Witcher 3) dans une planche sur Novigrad. L’avantage ici, c’est que la scénariste Motyka a également travaillé sur le jeu, du coup ça peut aider pour la cohérence. Elle nous propose ici une sorte de DLC pour le jeu. La dessinatrice parvient également a donner vie aux personnages.  Sa façon de dessiner les visages retranscrit bien leurs traits de caractère. En revanche, les émotions passent un peu moins bien par les yeux. Les yeux sont trop vides et inexpressifs à mon goût.

Finalement le comics The Witcher de chair et de flamme est avant tout pour les fans voulant prolonger leur expérience dans le monde du sorceleur. Il conviendra également aux non-initiés qui veulent seulement vivre une petite aventure d’héroique fantasy.

Vous retrouverez ce comics The Witcher de chair et de flamme sur Urban Comics. Vous pouvez également en découvrir davantage sur la saga du sorceleur et sur le deuxième comics the witcher la maison de verre.

 

 

 

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*