Comics Isola : la sublime épopée d’une guerrière et de sa reine

comics isola

comics isola

Aujourd’hui, je vous présente le comics Isola. Accompagnez-moi dans un épopée digne des grandes œuvres d’Hayao Miyazaki.

Isola, la terre des morts. Mythe ou réalité, l’île mystérieuse serait capable de prouesses magiques très puissantes. C’est pour ses vertus que la guerrière Rook, chef de la garde royale se dirige dans sa direction. En effet, suite à un maléfice, la reine Olwyn qu’elle a juré de protéger de sa vie a été changée en tigre. La guerrière et sa reine vont donc devoir atteindre l’île Isola avant qu’une guerre n’éclate dans le royaume de Marr. Leur épopée sera semée d’embûches et de prédateurs peuplant ce monde magique.

À la manière d’un film d’Hayao Miyazaki (dont les auteurs Brenden Fletcher et Karl Kerschl s’inspirent ouvertement), le comics Isola s’ouvre sur une scène calme avec quasiment aucun dialogue. Quelques cases suffisent à en dirent beaucoup sur la relation qu’entretiennent les deux personnages. Ils ont fait le choix de nous introduire en douceur dans ce nouveau monde plutôt que de nous agresser avec une grosse séquence d’action. Et ça fonctionne. Cette première scène est également l’occasion de nous montrer le sublime travail des couleurs de l’artiste Msassyk. Le bleu glaçant et ténébreux d’une pluie battante à la chaleur orangée réconfortante d’un lever de soleil.

La grande force du récit du comics Isola tient dans la relation compliquée et ambigu entre les deux femmes. L’impossibilité de parler du tigre n’arrange rien au sentiment de frustration et de doutes que peut ressentir Rook. Amitié, amour, dévotion, le lien entre elles est bien plus fort qu’un simple rang social.

Un monde plein de magie et de danger

Les auteurs ont également fait le choix de ne pas s’appesantir sur les détails et règles de ce monde. On les découvre simplement au fil des pages et de l’avancée de Rook et de la reine tigre vers Isola. Le monde est d’ailleurs rempli de magies et de dangers. Des créatures géantes, des esprits, des chamans, des clans de chasseur, pas de doute, l’épopée des deux femmes sera semée d’embûches. Un travail intéressant a également été fait sur les personnages. Chacun d’entre eux permet de se faire une idée plus précise de l’ambiance actuelle du royaume. Ils permettent également à chaque rencontre d’en dévoiler d’avantage sur nos deux personnages principaux.

Certains pourront être déçu du manque d’informations de ce premier tome, mais tous seront séduit par le sublime travail graphique du combo Kerschl – Msassyk. Les paysages et personnages sont vraiment somptueux. Je n’avais pas été transporté dans un univers de la sorte depuis un moment grâce à un comics. Le travail des personnages et notamment des faciès du tigre est également impressionnant. On arrive à comprendre clairement ce que veut dire l’animal sans qu’il est besoin d’ouvrir la gueule.

Pour seulement 10 €, Urban Comics vous fait voyager dans un autre monde. Autant dans la narration que dans ses graphismes, je ne peux que vous conseiller ce comics.

Si cet article sur le comics Isola vous a plu, n’hésitez pas à lire celui sur l’aigle de la légion ou ceux du blog comics.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*