Sheriff of Babylon : un récit aussi puissant que touchant

Sheriff of Babylon

Sheriff of Babylon

Synopsis : Bagdad, 2003. La guerre contre le terrorisme fait rage depuis 2 ans. La capitale de l’Irak est dévastée et sans force policière pour faire régner l’ordre et la sécurité. Pour remédier à ce problème les américains font appel à Chris Henry un ancien policier pour former une nouvelle milice. Le chaos engendré par le 11 septembre va vite le rattraper lorsqu’une de ses recrues est retrouvée morte dans la ville irakienne. Il va être contraint de faire équipe avec Nassir le dernier policier de Bagdad pour enquêter sur ce meurtre. Ils vont vite se rendre compte qu’ils ne sont que des pions sur un échiquier contrôlé par les politiciens. 

Sheriff of Babylon : l’Irak comme vous ne l’avez jamais vu

Sheriff of Babylon

La plupart des blockbusters hollywoodien sur la guerre en Irak post 11 septembre nous dépeignent une version patriotique de cette guerre contre le terrorisme. Ici Tom King prend soin de raconter une histoire dans laquelle Americains comme Irakiens sont tous pourris par cette guerre. Édité en France par Urban Comics, Sheriff of Babylon a le mérite d’être aussi cool qu’accessible.

En effet, il n’est pas toujours évident surtout pour nous français de se situer par rapport à ce conflit et d’en comprendre les enjeux, que ce soit politiquement ou religieusement. Grâce à son enquête bien ficelé, Tom King parvient à la fois à nous dépeindre la violence et la terreur ambiante de la ville, mais il parvient également à nous faire comprendre la complexité de la situation de chacun des partis concernés.

Un récit aussi puissant que touchant

Sheriff of Babylon

Sheriff of Babylon est une véritable claque. Le script brutal de Tom King mis en lumière par les magnifiques planches de Mitch Gerads fait de Sheriff of Babylon une oeuvre puissante qui vous mènera dans les profondeurs de la ville de Bagdad. Pour peu que vous aimiez les romans graphiques historiques, jetez vous sur celui-ci.

Retrouvez les critiques d’Aquaman Sub Diego et Batman : Gotham by Gaslight.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*