Spiderman Family Business – Réunion de famille pour Peter Parker

Après Superman Identité Secrète chez DC Comics, allons voir ce qui se fait chez la concurrence. La même année, Marvel publiait une histoire qui deviendrait un incontournable pour tous les fans du célèbre homme araignée en collant rouge et bleu lui aussi : Spiderman Family Business. Bercé par les dessins animés et les adaptations cinéma du personnage, j’ai adoré me plonger dans ses aventures papiers. C’est avec délectation que je me suis lancé récemment dans la lecture de cet oeuvre qu’est Spiderman : Family Business, publiée il y a 4 ans lorsque je découvrais à peine les comics.

Avant d’entrer dans les détails : Cet opus est un arc narratif majeur mais une histoire trop courte pour en apprécier l’ampleur ; Je vais m’expliquer.

Critique Spiderman Family Business

Peter Parker sur les traces de ses parents

Tout comme ma précédente lecture, le sujet est l’homme derrière le super-héros. Spiderman se retrouve impliqué car Peter Parker est embarqué dans une aventure qui le concerne lui. Comme le titre l’indique, le sujet est une affaire de famille et le jeune Parker va partir à la recherche d’informations sur ses parents. Sur un fond de film d’espionnage, il va déterrer des secrets enfouies, faire resurgir un passé qu’il pensait oublié. L’intrigue est très intéressante et prenante. Elle se situe dans la continuité de l’univers Marvel et a donc un réel impact sur le statut quo du personnage. Les auteurs ont respecté le background du héros tout en livrant un arc narratif qui en chamboulerait le destin.

J’ai pris énormément de plaisir à me plonger dans cette aventure, je me suis laissé porter par les péripéties et le scénario est maîtrisé. Les pages défilent, le rythme est intense mais souvent trop rapide. Les auteurs vont à l’essentiel sans pour autant tomber dans la simplicité. Il y a dans cet ouvrage un petit goût de reviens-y avec un cliffhanger final qui laisse la porte ouverte. D’ailleurs une possible poursuite de l’intrigue ou traitement des même enjeux est en cours de publication en VF, du côté de chez Panini Comics, dans les pages du kiosque Spiderman.

Je parle du fil conducteur mais au fur et mesure que j’écris ces lignes, je remarque que je n’aborde pas l’antagoniste. C’est normal car son ombre pèse sur le comics sans une omniprésence physique dans les pages. Je n’en dirai pas trop mais dès la couverture, le lecteur est averti que le Caïd alias Wilson Fisk est présent. Jusque dans le dernier acte, le doute plane sur ses intentions. Je ne détaillerai pas le personnage, je vous en réserve plus pour un prochain article.

Avis Spiderman Family Business

Spiderman Family Business : L’art du Graphic Novel

Marvel possède une gamme de comics qui est l’Original Graphic Novel. Pour faire simple : Sous ce nom, la Maison des Idées publie des histoires complètes en format relié se rapprochant des albums de bandes dessinées européennes. Cela permet à des artistes (auteurs et dessinateurs) de livrer des aventures construites souvent hors continuité. Même si celle-ci de Spiderman est finalement inclue dans l’univers Marvel. C’est avec cette gamme que les comics font honneur au genre Graphic Novel. Dans l’imaginaire collectif les histoires de super héros se rapprochent plus souvent de la bande dessiné fantaisiste et ont du mal à être pris au sérieux, à être estampillée Roman Graphique.

Pourtant Spiderman Family Business prouve bel et bien le contraire :  Tout d’abord par son intrigue plus adulte et sérieuse, mais aussi et surtout par la qualité des illustrations. Chaque page est une oeuvre d’art. Les dessins de Werther Dell’Edera sont d’une incroyable finesse. Ils sont sublimés par les couleurs de Gabriele DellOttoCe dernier est surtout connu comme étant un Artist Cover, et il délivre dans ce comics un travail des plus sublimes (les images de cet article en attestent). Les planches servent d’une manière précise et magistrale l’intrigue et le déroulé de l’histoire. Loin du cartoonesque, les traits picturaux collent à un scénario sérieux. La puissance de l’image est saisissante, on se surprend à contempler chaque page voire chaque case comme un tableau dans un musée. Il se dégage des illustrations une émotion et une intensité incroyable. Les 2 artistes ont fait un travail impeccable.

Review Spiderman Family Business

Pour Vous Lecteurs
Pour les puristes et fan du personnage, vous apprécierez l’intrigue qui fait honneur au tisseur et surtout à son alter ego, le jeune Parker. Ensuite pour les moins férus de comics et moins connaisseurs de Spiderman, certes la saveur ne sera pas la même que pour l’amoureux du super héros mais les émotions seront là. Et enfin pour ceux qui ont envie de découvrir le comics dans tout ce qu’il a de mieux, je pense qu’il faut tout de même avoir des points de comparaison pour l’apprécier à sa juste valeur.

En Bref
En bref, ne vous laissez pas avoir par la couverture : c’est en tout point une histoire de Peter Parker et non pas Spiderman. Ce dernier apparaît à de rares occasions lors de scènes d’action fulgurantes. Une bonne dose d’espionnage, un fond de conspiration, du suspense ponctué de révélations bien senties, avec Spiderman Family Business, le jeune Peter Parker n’a jamais autant volé la vedette à l’homme araignée. On en redemanderait !

Petit teasing : le prochain article sera sur un comics mettant à l’honneur Le Caïd.

P.S. : Je préfère souvent ne pas vous mettre le synopsis, car parfois il y a certaines surprises, même si elles sont dès les premières pages, qui méritent de rester des surprises. Le but est de vous donner envie de lire sans spoiler et gâcher la lecture.

Ne l’oubliez pas, tout est bon dans le comics !

Si vous avez aimé cet article sur Spiderman Family Business, n’hésitez pas à jeter un œil sur ceux de Superman identité secrète et du tome 1 de Deathstroke Rebirth.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*