5 théories Harry Potter (pas si) bidons

Harry Potter, Hermione Granger, Ron Weasley, Dumbledore, Rogue

Et si Harry Potter n’était pas celui que vous pensiez ? Quel rôle Draco joue-t-il vraiment ? Ce sont autant de théories et de mystères que nous vous proposons de découvrir… Voici 5 théories Harry Potter.

théories Harry Potter

Plus besoin de présenter Harry Potter, ce sorcier, héros de la célèbre saga de J.K. Rowling qui a bercé l’enfance de toute une génération. Si l’histoire continue encore aujourd’hui au travers des films Les animaux fantastiques, la plupart des fans soulèvent toujours plusieurs questions et s’interrogent encore sur le monde des sorciers.

Il faut dire que J.K. Rowling a créé un univers si vaste et si prenant qu’il n’a de cesse de susciter les curiosités, dix ans après la sortie du huitième volet. Les lecteurs les plus érudits ont pu, ou du moins cru desceller des histoires cachées, des évènements passés sous silence, et ont même prêté des liens familiaux à différents personnages.

Si la toile a permis de faire revivre nos personnages préférés grâce à des fans fictions, différentes théories Harry Potter ont également pris place.

Cet article n’a pas pour but de ridiculiser ou de valoriser certaines théories Harry Potter, mais de mettre en avant les pour et les contre. La magie et le charme de cette saga se trouvent justement dans tous ces mystères que J.K. Rowling a pris le temps d’alimenter en cachant de nombreux indices dans ses sept livres. Cela est donc une invitation au débat.

1- Lien de parenté entre Hermione et Harry

théories Harry Potter

La première des théories Harry Potter se base sur le fait exact que seules les personnes ayant personnellement connu James et Lily Potter peuvent se permettre de parler de la relation entre Harry et ses parents, ou leur passé. Par exemple, Dumbledore, dans le quatrième volet, affirme à Harry que son père aurait fait preuve du même courage si il avait été à sa place, en duel contre Voldemort. Ou encore Severus Rogue raconte comment James l’avait pendu par les pieds à Poudlard. De Sirius à Lupin, en passant par Pettigrow, tous ont un jour parlé de ses parents à Harry, parce qu’ils faisaient parti de leur entourage. Cependant Hermione a, elle aussi, référé à James Potter en parlant à Harry, alors qu’en principe elle n’a pas pu les connaître, ou les fréquenter.

La théorie ne s’arrête pas là, puisque plusieurs personnes ont fait remarquer que les deux protagonistes portent les mêmes initiales (Harry James et Hermione Jean), et qu’Hermione est rousse, tout comme Lily. Pour aller encore plus loin, certains affirment que si Hermione en sait autant sur le monde des sorciers à son arrivée en première année à Poudlard, c’est parce qu’elle s’était préparée, et voulait être à la hauteur pour son « frère », Harry Potter.

Enfin, Hermione est née 10 mois et demi avant Harry Potter (fait que l’auteure à révélé en interview), et selon cette théorie elle aurait été cachée par Sirius à la mort des Potters, puis adoptée par les Grangers. Alors, en y regardant de plus près, Harry peut-il être le petit frère d’Hermione ?

J.K. Rowling ne s’est pas clairement prononcée sur la question, cependant les bases de cette théorie ne sont pas des plus solides. En effet, si Hermione et Harry sont unis par une relation amicale forte, il en est de même avec Ron. Aussi, durant les sept livres, pas une fois Sirius ou Lupin, des personnages pourtant très investis auprès d’Harry, n’ont eu de quelconques gestes envers Hermione. De plus, si Harry a été envoyé à Privet Drive chez les Dursley, c’est pour qu’il y soit protégé par le lien qu’unit le sang de Pétunia et celui d’Harry (car, indirectement, ce lien relit Harry à sa mère, et donc le place sous sa protection), Dumbledore aurait sûrement envoyé Hermione là-bas également, afin qu’elle puisse être protégée à son tour…

Enfin, Colin Crivey (mais si, le petit blond de Gryffondor qui colle Harry pour avoir une photo ou un autographe, dans le deuxième volet !), et comme beaucoup d’autres personnages (très) secondaires, affirme avoir tout lu sur la vie d’Harry et s’être passionné par ses exploits. Il aurait sans doute découvert ce lien fraternel entre Harry et Hermione.

Tant que J.K. Rowling n’éclaircira pas la question, toutes les suppositions sont possibles…

2- Dumbledore est gay

théories Harry Potter

Si cette deuxième des théories Harry Potter peut facilement prêter à sourire, n’allez pas trop vite et lisez donc ce qui suit :

Le 18 octobre 2007, lors de la tournée de dédicace de J.K. Rowling, cette dernière a affirmé devant ses fans qu’en effet, Albus Dumbledore est homosexuel, et serait tombé amoureux de Gellert Grindelwald. Cette théorie n’en est donc plus une puisqu’elle a été énoncée par l’auteure elle-même. Personnellement, Dumbledore n’a jamais représenté un amant potentiel. Dans ma petite Potter head, il était comme asexué, ou marié à Poudlard… Finalement, savoir qu’il est gay est simplement déstabilisant parce qu’on ne l’imaginait pas avoir une quelconque relation amoureuse, mais plutôt vouer sa vie à son école et à ses élèves. Mais oui, Albus a pourtant bel et bien une vie privée et bien remplie.

3- Les Dursley et Harry

théories Harry Potter

Si les Dursley sont aussi horribles avec Harry, ce serait parce que ce dernier est un horcruxe et que vivre à proximité d’une telle force est nocif.

Oui, vous avez bien entendu. Lorsque Voldemort affronte les parents d’Harry et les tue, celui-ci laisse une marque, mais également une partie de son âme à Harry. Ainsi, les horcruxe sont des objets très mauvais, allant de pair avec les mauvaises nouvelles. Tout contact prolongé avec l’un de ces objets peut causer des troubles du comportement et de l’humeur (cf Les reliques de la mort). C’est à cause de cette proximité entre l’horcruxe et la famille Dursley que Vernon, Pétunia et Dudley vont traiter Harry comme un moins que rien.

Cette troisième des théories Harry Potter mérite réflexion. En effet, à première vue cela peut paraître une explication suffisante. Cependant, plusieurs points ébranlent ses fondements et la remettent en doute : tout d’abord, Harry n’est même pas conscient d’avoir une partie de l’âme de Voldemort en lui, cela modifie donc certainement la perception de l’objet face au monde extérieur. Ensuite, si les Dursleys ont été très sensibles aux effets de l’horcruxe, pourquoi Hermione et surtout Ron, qui dormait dans le lit à côté de celui d’Harry, n’auraient pas modifié leurs comportements en présence de ce dernier ?

Enfin, l’explication la plus facile mais certainement la plus vraie pour expliquer le comportement des Dudley reste encore qu’il était clair que Pétunia détestait et jalousait sa sœur Lily qui, elle, était sorcière. Vernon ne supportait pas non plus l’attitude de James. C’est donc naturellement qu’ils ont haï Harry à son arrivée.

4- Dumbledore = Ron ?

théories Harry Potter

Ils aiment tous les deux les bonbons et le chocolat, ils ont tous les deux les yeux bleus et une cicatrice sur le genou gauche. Voilà qui suffit à affirmer que Ron n’est que Dumbledore qui aurait voyagé dans le temps afin d’aider Harry (et accessoirement ne pas mourir à la fin du septième volet ?). Un peu léger, non ? Pourtant grâce à cette théorie, beaucoup de fans de la saga pensent avoir percé le grand secret de J.K. Rowling. En effet, comment expliquer que le directeur de Poudlard soit toujours au courant des faits et gestes d’Harry, et qu’il puisse être toujours au bon moment au bon endroit ? Selon certains, il utilise une potion, selon d’autres un retourneur de temps… Mais comment expliquer que Dumbledore puisse prendre l’apparence de Ron aussi facilement ? On aurait bien évoqué le Polynectar, mais on n’a jamais vu Ron en prendre matin et soir pour maintenir son apparence. Puisque J.K. Rowling ne s’est jamais exprimée sur la question, il est impossible de démêler le vrai du faux. Cependant cette théorie paraît un peu facile et ébranlerait totalement le principe littéraire du triangle que forme Harry, Ron, Hermione, en tant que personnages principaux et indispensables au déroulement de l’histoire.

5- Draco serait… un loup-garou !!

théories Harry Potter

Cette théorie repose principalement sur deux faits :

– J.K. Rowling utilise les mêmes termes pour décrire l’apparence physique (mais humaine) de Draco et du professeur Lupin, or ce dernier est bel et bien un loup-garou : ils ont tous les deux l’air malade, voire éreintés (ils ont de grands cernes sous les yeux).

– Lorsque Lucius Malefoy, le père de Draco est envoyé par Voldemort pour récupérer la prophétie (HP 5, l’Ordre du Phoénix), celui-ci échoue. Or il est connu que Greyback mord, et donc transforme les enfants des coupables, puisque c’est d’ailleurs lui qui mordit Lupin quelques années auparavant. Ainsi, après l’échec de Lucius, Voldemort se serait-il vengé sur Draco ?

Ces cinq théories Harry Potter ont été imaginées par les fans de la saga et se sont répandues sur le web à une vitesse phénoménale. Si certaines tiennent debout et amènent réellement à se questionner, d’autres sont en revanche un mélange de coïncidences et de faits détournés. Sans confirmation ni démenti de l’auteure, il reste encore difficile de pouvoir démêler le vrai du faux. Cependant participent à la longévité de l’histoire et surtout renforcent la fascination du monde des sorciers.

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*